l’en dehors (1926)

Selected bibliography:

  • L’en dehors, “A ceux qui nous aiment,” L’En dehors 5 no. 73bis (Janvier-Février 1926): 1.
  • L’en dehors, “Pour justifier notre retard,” L’En dehors 5 no. 74-75 (15 Mars 1926): 1.
  • Guepp, “Lamentations—Désire (à E. Armand),” L’En dehors 5 no. 74-75 (15 Mars 1926): 2. [verse]
  • E. Armand, “Comment éviter les maladies vénériennes—Note,” L’En dehors 5 no. 74/75 (15 Mars 1926): 3.
  • E. Armand, “Tu parlas la première,” L’En dehors 5 no. 74/75 (15 Mars 1926): 3.
  • Emilio Gantz et E. Armand, “Grandes prostituées et fameux libertins,” L’En dehors 5 no. 74/75 (15 Mars 1926): 3.
  • “A ceux qui nous aiment,” L’En dehors 5 no. 74/75 (15 Mars 1926): 4.
  • Gérard de Lacaze-Duthiers, “Mauer la premier individualiste—IV,” L’En dehors 5 no. 74/75 (15 Mars 1926): 4.
  • Axieros, “En passant,” L’En dehors 5 no. 74/75 (15 Mars 1926): 4.
  • “Les compagnons de ‘l’en dehors’,” L’En dehors 5 no. 74/75 (15 Mars 1926): 4.
  • E. Armand, “Notre point de vue,” L’En dehors 5 no. 74/75 (15 Mars 1926): 5.
  • Myra et Marguerite Després, “Correspondance : Encore des points sur les i,” L’En dehors 5 no. 74/75 (15 Mars 1926): 6.
  • James Haining, “Correspondance : Les maladies vénériennes et la petite vérole,” L’En dehors 5 no. 74/75 (15 Mars 1926): 6.
  • “Ainsi chantait un « en dehors » : Quelques appréciations,” L’En dehors 5 no. 74/75 (15 Mars 1926): 7.
  • Georgette Ryner, “Parmi ce qui se publie,” L’En dehors 5 no. 74/75 (15 Mars 1926): 7.
  • E. A., “Parmi ce qui se publie : André Chamson : Roux le bandit,” L’En dehors 5 no. 74/75 (15 Mars 1926): 7.
  • E. A., “Trois mots aux amis,” L’En dehors 5 no. 74/75 (15 Mars 1926): 7.
  • “Où l’on se retrouve, où l’on discute,” L’En dehors 5 no. 74/75 (15 Mars 1926): 8.
  • L’en dehors, “A ceux qui nous aiment,” L’En dehors 5 no. 76 (début Avril 1926): 1.
  • E. Armand, “Le premier rayon de soleil,” L’En dehors 5 no. 76 (début Avril 1926): 2.
  • Jo Labadie, “Ouvrier, mendiant, voleur,” L’En dehors 5 no. 76 (début Avril 1926): 3.
  • E. Armand, “Notre point de vue,” L’En dehors 5 no. 76 (début Avril 1926): 5-6.
  • Ovide Ducauroy, “Libre choix,” L’En dehors 5 no. 76 (début Avril 1926): 5.
  • Emilio Gantz et E. Armand, “Grandes prostituées et fameux libertins,” L’En dehors 5 no. 76 (début Avril 1926): 6-7.
  • Georgette Ryner, “Parmi ce qui se publie,” L’En dehors 5 no. 76 (début Avril 1926): 7.
  • E. A., “Parmi ce qui se publie : Nestor Machno : Das A. B. C. Des Revolutionaren Anarchisten,” L’En dehors 5 no. 76 (début Avril 1926): 7.
  • E. A., “Parmi ce qui se publie : J.-L. Chastenet : La République des Banquiers,” L’En dehors 5 no. 76 (début Avril 1926): 7.
  • E. A., “Parmi ce qui se publie : Charles-Auguste Bontemps : Ton Cœur et ton Chair,” L’En dehors 5 no. 76 (début Avril 1926): 7.
  • Qui Cé, “En guise d’epilogue,” L’En dehors 5 no. 76 (début Avril 1926): 8.
  • E. A., “Trois mots aux amis : Mariette,” L’En dehors 5 no. 76 (début Avril 1926): 8.
  • Un « en dehors », “Trois mots aux amis : Langlois,” L’En dehors 5 no. 76 (début Avril 1926): 8.
  • “Où l’on se retrouve, où l’on discute,” L’En dehors 5 no. 76 (début Avril 1926): 8.
  • “Ainsi chantait un « en dehors » : Quelques appréciations,” L’En dehors 5 no. 76 (début Avril 1926): 8.
  • “En dehors de qui et de quoi?,” L’En dehors 5 [supplement] (15 Avril 1926): 1.
  • E. Armand, “Ni trop jeune, ni trop vieux,” L’En dehors 5 no. 77/78 (fin Avril 1926): 1.
  • “L’en dehors fait partie de l’entente anarchiste,” L’En dehors 5 no. 77/78 (fin Avril 1926): 1.
  • Ixigrec et E. A., “Opinions : Peut-on établie une morale sexuelle rationnelle?,” L’En dehors 5 no. 77/78 (fin Avril 1926): 2-3.
  • E. Armand, “Sang pauvre,” L’En dehors 5 no. 77/78 (fin Avril 1926): 3. [verse]
  • Manuel Navarro, “L’individu et la société : Considérations sur le « moi »,” L’En dehors 5 no. 77/78 (fin Avril 1926): 3.
  • Axieros, “Conte pour ceux qui ne comprennent pas,” L’En dehors 5 no. 77/78 (fin Avril 1926): 3.
  • Marguerite Després, “En guise d’épilogue,” L’En dehors 5 no. 77/78 (fin Avril 1926): 5.
  • Renzo Novatore, “Notre nihilisme,” L’En dehors 5 no. 77/78 (fin Avril 1926): 5.
  • Eugène Bevant, “Le long du chemin,” L’En dehors 5 no. 77/78 (fin Avril 1926): 5.
  • E. Armand, “Notre point de vue,” L’En dehors 5 no. 77/78 (fin Avril 1926): 5.
  • Emilio Gantz et E. Armand, “Grandes prostituées et fameux libertins,” L’En dehors 5 no. 77/78 (fin Avril 1926): 6-7.
  • E. A., “Parmi ce qui se publie : L. De Beaufront : Kompleta gramatiko deta loza di la linguo internacional ido,” L’En dehors 5 no. 77/78 (fin Avril 1926): 7.]
  • “Encyclopédie anarchiste,” L’En dehors 5 no. 77/78 (fin Avril 1926): 7. [4e fascicule]
  • “Les Loups parmi les Hommes,” L’En dehors 5 no. 77/78 (fin Avril 1926): 7.
  • “Où l’on se retrouve, où l’on discute,” L’En dehors 5 no. 77/78 (fin Avril 1926): 8.
  • “Ainsi chantait un « en dehors » : Quelques appréciations,” L’En dehors 5 no. 77/78 (fin Avril 1926): 8. [followed by another “appreciation”]
  • F. Kraemer, “L’anarchisme associationniste,” L’En dehors 5 no. 79/80 (mi-Mai 1926): 1-2.
  • E. Armand, “Le combat contre la jalousie et l’exclusivisme en amour,” L’En dehors 5 no. 79/80 (mi-Mai 1926): 2.
  • Axel Robertson Proschowsky, “Comment éviter les maladies vénériennes,” L’En dehors 5 no. 79/80 (mi-Mai 1926): 3.
  • A. Scott, “B. R. Tucker et les illégalistes,” L’En dehors 5 no. 79/80 (mi-Mai 1926): 3.
  • G. de Lacaze-Duthiers, [“L’individualisme consiste à faire…”], L’En dehors 5 no. 79/80 (mi-Mai 1926): 3.
  • E. A., “A ceux qui nous aiment,” L’En dehors 5 no. 79/80 (mi-Mai 1926): 3.
  • Maurice Imbard, “Souvenir,” L’En dehors 5 no. 79/80 (mi-Mai 1926): 3. [verse]
  • “L’entente anarchiste,” L’En dehors 5 no. 79/80 (mi-Mai 1926): 4. [announcement]
  • E. Armand, “Eros sur la roue,” L’En dehors 5 no. 79/80 (mi-Mai 1926): 4. [verse]
  • G. de Lacaze-Duthiers, “Réalités, vérités,” L’En dehors 5 no. 79/80 (mi-Mai 1926): 4.
  • Paul Paillette, “Machine infernale,” L’En dehors 5 no. 79/80 (mi-Mai 1926): 4.
  • A. Bailly, “Joie et douleur,” L’En dehors 5 no. 79/80 (mi-Mai 1926): 4.
  • E. Armand, “Notre point de vue,” L’En dehors 5 no. 79/80 (mi-Mai 1926): 5.
  • “Qu’est-ce que « l’Association Anarchiste Paysanne »?,” L’En dehors 5 no. 79/80 (mi-Mai 1926): 5.
  • G. de Lacaze-Duthiers, [“Il y a quelque tristesse…”], L’En dehors 5 no. 79/80 (mi-Mai 1926): 6.
  • Emilio Gantz et E. Armand, “Grandes prostituées et fameux libertins,” L’En dehors 5 no. 79/80 (mi-Mai 1926): 6-7.
  • E. A., “Parmi ce qui se publie : Je t’aime,” L’En dehors 5 no. 79/80 (mi-Mai 1926): 7.
  • “Parmi ce qui se publie : Georgette Ryner : Dans la ronde éternelle,” L’En dehors 5 no. 79/80 (mi-Mai 1926): 7.
  • Hemi Bey, “Toi,” L’En dehors 5 no. 79/80 (mi-Mai 1926): 7. [verse]
  • E. A., “Trois mots aux amis,” L’En dehors 5 no. 79/80 (mi-Mai 1926): 8.
  • “Où l’on se retrouve, où l’on discute,” L’En dehors 5 no. 79/80 (mi-Mai 1926): 8.
  • “Ainsi chantait un « en dehors » : Quelques appréciations,” L’En dehors 5 no. 79/80 (mi-Mai 1926): 8.
  • Anatole Gorelik, “Quelles sont les bases de l’anarchisme?,” L’En dehors 5 no. 81 (début Juin 1926): 1-2.
  • Ixigrec, “Opinions : Peut-on établie une morale sexuelle rationnelle?,” L’En dehors 5 no. 81 (début Juin 1926): 2.
  • C. de Sainte-Hélène, “L’enfant prodigue,” L’En dehors 5 no. 81 (début Juin 1926): 2.
  • Pradelle et E. Armand, “Correspondance : Sur la « camaraderie amoureuse »,” L’En dehors 5 no. 81 (début Juin 1926): 3.
  • Marie Laverge, “Correspondance : Ni trop jeune ni trop vieux,” L’En dehors 5 no. 81 (début Juin 1926): 3.
  • A. Bailly, “Bourgoisisme et ouvriérisme,” L’En dehors 5 no. 81 (début Juin 1926): 4.
  • “Grand fête de l’Entente anarchiste,” L’En dehors 5 no. 81 (début Juin 1926): 4. [announcement]
  • E. Armand, “Il est des heures que je n’aime pas vivre…,” L’En dehors 5 no. 81 (début Juin 1926): 4. [verse]
  • E. Armand, “Notre point de vue,” L’En dehors 5 no. 81 (début Juin 1926): 5.
  • Gérard de Lacaze-Duthiers, “Réalités, vérités,” L’En dehors 5 no. 81 (début Juin 1926): 5.
  • [“Journée de plein air dans le parc Saint-Cloud”], L’En dehors 5 no. 81 (début Juin 1926): 5.
  • José Ingenieros, “La rébellion intellectuelle est éternelle et créatrice,” L’En dehors 5 no. 81 (début Juin 1926): 6.
  • Emilio Gantz et E. Armand, “Grandes prostituées et fameux libertins,” L’En dehors 5 no. 81 (début Juin 1926): 6-7.
  • “Parmi ce qui se publie,” L’En dehors 5 no. 81 (début Juin 1926): 6-7. [Georgette Ryner, E. Armand]
  • E. A., “Trois mots aux amis : Marguerite Després,” L’En dehors 5 no. 81 (début Juin 1926): 8.
  • “Où l’on se retrouve, où l’on discute,” L’En dehors 5 no. 81 (début Juin 1926): 8.
  • “Ainsi chantait un « en dehors » : Quelques appréciations,” L’En dehors 5 no. 81 (début Juin 1926): 8.
  • [“Ce qui est à déplorer…”], L’En dehors 5 no. 82/83 (fin Juin 1926): 2.
  • E. Armand, “Le combat contre la jalousie et l’exclusivisme en amour,” L’En dehors 5 no. 82/83 (fin Juin 1926): 2.
  • André Cauchois, “J’aime le vent,” L’En dehors 5 no. 82/83 (fin Juin 1926): 2.
  • P. Calmettes, “L’apparence,” L’En dehors 5 no. 82/83 (fin Juin 1926): 3.
  • Benjamin de Casseres, “Max Stirner,” L’En dehors 5 no. 82/83 (fin Juin 1926): 4.
  • Maurice Imbard, “Aimer?,” L’En dehors 5 no. 82/83 (fin Juin 1926): 4.
  • E. A., “A ceux qui nous aimer,” L’En dehors 5 no. 82/83 (fin Juin 1926): 4.
  • E. Armand, “Notre point de vue,” L’En dehors 5 no. 82/83 (fin Juin 1926): 5.
  • [“Il y a bien peu de gens sincères…”], L’En dehors 5 no. 82/83 (fin Juin 1926): 5.
  • [“Balade en camaraderie dans la FORÊT de MARLY…”], L’En dehors 5 no. 82/83 (fin Juin 1926): 5. [Entente anarchiste]
  • Emilio Gantz et E. Armand, “Grandes prostituées et fameux libertins,” L’En dehors 5 no. 82/83 (fin Juin 1926): 6-7.
  • Gérard de Lacaze-Duthiers, “Réalités, vérités,” L’En dehors 5 no. 82/83 (fin Juin 1926): 5.
  • F. Kraemer, “Glanes, nouvelles, commentaires : Lev Tchorny et les doctrines anarchistes,” L’En dehors 5 no. 82/83 (fin Juin 1926): 6.
  • Serge C. Signori, “Qui sommes-nous?,” L’En dehors 5 no. 82/83 (fin Juin 1926): 6. [verse]
  • Axel Robertson Proschowsky, “Comment éviter les maladies vénériennes,” L’En dehors 5 no. 82/83 (fin Juin 1926): 6-7.
  • R. Gégot, “Nuit d’été,” L’En dehors 5 no. 82/83 (fin Juin 1926): 7. [verse]
  • E. Armand, “Parmi ce qui se publie : A. Dauphin Meunier : La commune hongroise et les anarchistes,” L’En dehors 5 no. 82/83 (fin Juin 1926): 7.
  • E. A., “Trois mots aux amis : Martielli,” L’En dehors 5 no. 82/83 (fin Juin 1926): 7.
  • “Où l’on se retrouve, où l’on discute,” L’En dehors 5 no. 82/83 (fin Juin 1926): 8.
  • “Ainsi chantait un « en dehors » : Quelques appréciations,” L’En dehors 5 no. 82/83 (fin Juin 1926): 8.
  • L’en dehors, “A ceux qui nous aiment,” L’En dehors 5 no. 84 (mi-Juillet 1926): 1.
  • “Entente anarchiste,” L’En dehors 5 no. 84 (mi-Juillet 1926): 1. [announcement]
  • E. Armand, “La révolution anarchiste,” L’En dehors 5 no. 84 (mi-Juillet 1926): 1-2.
  • Ixigrec, “”Opinions : Peut-on établie une morale sexuelle rationnelle?,” L’En dehors 5 no. 84 (mi-Juillet 1926): 2-3.
  • E. A., et al, “Le combat contre la jalousie et l’exclusivisme en amour,” L’En dehors 5 no. 84 (mi-Juillet 1926): 3.
  • E. Armand, “Diversion vaine,” L’En dehors 5 no. 84 (mi-Juillet 1926): 3. [verse]
  • E. Armand, “Points de repère,” L’En dehors 5 no. 84 (mi-Juillet 1926): 4.
  • A. Bailly, “L’individualiste devant l’éducation et l’instruction,” L’En dehors 5 no. 84 (mi-Juillet 1926): 4-5.
  • Max Nettlau, “Anarchisme: Communiste ou individualiste? L’un et l’autre,” L’En dehors 5 no. 84 (mi-Juillet 1926): 5. [with note by A. E.]
  • Emilio Gantz et E. Armand, “Grandes prostituées et fameux libertins,” L’En dehors 5 no. 85 (mi-Juillet 1926): 6-7.
  • Léo K., “Correspondance : B. R. Tucker et les illégalistes,” L’En dehors 5 no. 85 (mi-Juillet 1926): 7.
  • Georgette Ryner, “Parmi ce qui se publie,” L’En dehors 5 no. 85 (mi-Juillet 1926): 7. [“Ainsi chantait…,” etc.]
  • E. A., “Parmi ce qui se publie : Manuel Devaldès : Les raisons de mon insoumission,” L’En dehors 5 no. 85 (mi-Juillet 1926): 7.
  • Pervenche, “Bavardage,” L’En dehors 5 no. 85 (mi-Juillet 1926): 7.
  • E. A., “Trois mots aux amis : Joséphine,” L’En dehors 5 no. 85 (mi-Juillet 1926): 8.
  • “Où l’on se retrouve, où l’on discute,” L’En dehors 5 no. 85 (mi-Juillet 1926): 8.
  • [“Adieu donc, o enfer…”], L’En dehors 5 no. 85 (mi-Juillet 1926): 8. [w/illo by Moreau]
  • E. Armand, “La femme, les anarchistes et les pantins,” L’En dehors 5 no. 85/86 (début Août 1926): 1-2.
  • E. A., “A ceux qui nous aiment,” L’En dehors 5 no. 85/86 (début Août 1926): 3.
  • [“Ces bons sidis…], L’En dehors 5 no. 85/86 (début Août 1926): 3. [2 short items]
  • E. Armand, “Points de repère,” L’En dehors 5 no. 85/86 (début Août 1926): 4.
  • Eugène Bevant, “Autorité et esclavage,” L’En dehors 5 no. 85/86 (début Août 1926): 4.
  • Henry Seymour, “Différents visages de l’individualisme anarchiste : Les deux anarchismes,”
  • L’En dehors 5 no. 85/86 (début Août 1926): 4.
  • A. Bailly, “L’individu et ses responsabilités,” L’En dehors 5 no. 85/86 (début Août 1926): 4.
  • “Entente anarchiste,” L’En dehors 5 no. 85/86 (début Août 1926): 4. [announcement]
  • Max Nettlau, “Internationale collectiviste ou anarchisme communiste,” L’En dehors 5 no. 85/86 (début Août 1926): 5. [edited translation, with notes by E. Armand]
  • Gérard de Lacaze-Duthiers, “Réalités, vérités,” L’En dehors 5 no. 85/86 (début Août 1926): 5.
  • Gabriel, [“Paresse? Gourmandise? …”], L’En dehors 5 no. 85/86 (début Août 1926): 5. [2 short items]
  • Emilio Gantz et E. Armand, “Grandes prostituées et fameux libertins,” L’En dehors 5 no. 85/86 (début Août 1926): 6-7.
  • Georgette Ryner, “Parmi ce qui se publie : Dr. Mariavé : Le philosophe suprème,” L’En dehors 5 no. 85/86 (début Août 1926): 7.
  • E. A., “Parmi ce qui se publie : Paul Sacomant : Sa majesté Delorme,” L’En dehors 5 no. 85/86 (début Août 1926): 7.
  • E. A., “Trois mots aux amis : Errico del Gargano,” L’En dehors 5 no. 85/86 (début Août 1926): 7. [2 other minor responses]
  • “Où l’on se retrouve, où l’on discute,” L’En dehors 5 no. 85/86 (début Août 1926): 8.
  • “Ainsi chantait un « en dehors » : Quelques appréciations,” L’En dehors 5 no. 85/86 (début Août 1926): 8.
  • E. Armand, “Notre point de vue: Lettre ouverte à quelques anarchistes-communistes,” L’En dehors 5 no. 87/88 (fin Août 1926): 1-2.
  • Maurice Imbard, “Soyons heureux,” L’En dehors 5 no. 87/88 (fin Août 1926): 2. [verse]
  • Ixigrec, “”Opinions : Peut-on établie une morale sexuelle rationnelle?,” L’En dehors 5 no. 87/88 (fin Août 1926): 2-3.
  • “Le combat contre la jalousie,” L’En dehors 5 no. 87/88 (fin Août 1926): 3.
  • “A ceux qui mous aiment,” L’En dehors 5 no. 87/88 (fin Août 1926): 3.
  • E. Armand, “Points de repère,” L’En dehors 5 no. 87/88 (fin Août 1926): 4.
  • Alba Satterthwaite, “Le Prix de la religion,” L’En dehors 5 no. 87/88 (fin Août 1926): 4.
  • Brand, “Un point de vue italien : Pourquoi nous sommes individualistes,” L’En dehors 5 no. 87/88 (fin Août 1926): 5.
  • Ovide Ducaucroy, “Le souci éducatif,” L’En dehors 5 no. 87/88 (fin Août 1926): 5.
  • Pervenche, “Bavardage,” L’En dehors 5 no. 87/88 (fin Août 1926): 5-6.
  • [Association paysanne anarchiste], “Paysan…,” L’En dehors 5 no. 87/88 (fin Août 1926): 6.
  • Emilio Gantz et E. Armand, “Grandes prostituées et fameux libertins,” L’En dehors 5 no. 87/88 (fin Août 1926): 6-7.
  • Rodrigues, “Parmi ce qui se publie : E. Armand : Realismo y idealismo mezclados,” L’En dehors 5 no. 87/88 (fin Août 1926): 7.
  • E. Armand, “Parmi ce qui se publie : Ernest Girault : Pourquoi les anarchistes communistes ont quitté le Troisième Internationale,” L’En dehors 5 no. 87/88 (fin Août 1926): 7.
  • E. A., “Parmi ce qui se publie : Marcel Arnac : Saint-Lettres,” L’En dehors 5 no. 87/88 (fin Août 1926): 7.
  • E. A., “Parmi ce qui se publie : Paul Troullier : Les Chants de la forêt,” L’En dehors 5 no. 87/88 (fin Août 1926): 7.
  • “Entente anarchiste,” L’En dehors 5 no. 87/88 (fin Août 1926): 8.
  • “Où l’on se retrouve, où l’on discute,” L’En dehors 5 no. 87/88 (fin Août 1926): 8.
  • “Ainsi chantait un « en dehors » : Quelques appréciations,” L’En dehors 5 no. 87/88 (fin Août 1926): 8.
  • E. Armand, “Déchistrianisons l’anarchisme,” L’En dehors 5 no. 89/90 (Mi-Septembre 1926): 1-2.
  • Axel Robertson Proschowsky, “Comment éviter les maladies vénériennes,” L’En dehors 5 no. 89/90 (Mi-Septembre 1926): 2.
  • “Le combat contre la jalousie,” L’En dehors 5 no. 89/90 (Mi-Septembre 1926): 2.
  • E. Armand, “Paysage,” L’En dehors 5 no. 89/90 (Mi-Septembre 1926): 4. [verse]
  • Giovanni Rolando, “Aurores lointaines,” L’En dehors 5 no. 89/90 (Mi-Septembre 1926): 4.
  • A. Bailly, “Solitude,” L’En dehors 5 no. 89/90 (Mi-Septembre 1926): 4.
  • Max Nettlau, “Rabelais et les utopistes,” L’En dehors 5 no. 89/90 (Mi-Septembre 1926): 4. [adapted by Armand]
  • “Entente anarchiste,” L’En dehors 5 no. 89/90 (Mi-Septembre 1926): 4. [announcement]
  • E. A., “A ceux qui nous aiment,” L’En dehors 5 no. 89/90 (Mi-Septembre 1926): 5.
  • Camille Spiess, “L’unique,” L’En dehors 5 no. 89/90 (Mi-Septembre 1926): 6.
  • C. De Saint-Hélène, “Le petit boueux,” L’En dehors 5 no. 89/90 (Mi-Septembre 1926): 6.
  • Emilio Gantz et E. Armand, “Grandes prostituées et fameux libertins,” L’En dehors 5 no. 89/90 (Mi-Septembre 1926): 6-7.
  • E. Armand, “Parmi ce qui se publie : N. A. Hesnard : La vie et la mort des instincts,” L’En dehors 5 no. 89/90 (Mi-Septembre 1926): 7.
  • P. Gener, “La liberté est la vie,” L’En dehors 5 no. 89/90 (Mi-Septembre 1926): 8.
  • “Où l’on se retrouve, où l’on discute,” L’En dehors 5 no. 89/90 (Mi-Septembre 1926): 8.
  • “Ainsi chantait un « en dehors » : Quelques appréciations,” L’En dehors 5 no. 89/90 (Mi-Septembre 1926): 8.
  • Henry D. Thoreau, “En faveur de la nature,” L’En dehors 5 no. 91/92 (début Octobre 1926): 1-2.
  • Gabriel, [“Le malheur est-il nécessaire…”], L’En dehors 5 no. 91/92 (début Octobre 1926): 2.
  • Ixigrec, “”Opinions : Peut-on établie une morale sexuelle rationnelle?,” L’En dehors 5 no. 91/92 (début Octobre 1926): 2-3.
  • E. Armand, “Le combat contre la jalousie et l’exclusivisme en amour,” L’En dehors 5 no. 91/92 (début Octobre 1926): 3.
  • E. Armand, “Points de repère : Mon ami,” L’En dehors 5 no. 91/92 (début Octobre 1926): 4.
  • Meteor, “Nos principes : Réponse critique,” L’En dehors 5 no. 91/92 (début Octobre 1926): 4.
  • Gérard de Lacaze-Duthiers, “Réalités, vérités,” L’En dehors 5 no. 91/92 (début Octobre 1926): 4.
  • E. Armand, “Notre point de vue,” L’En dehors 5 no. 91/92 (début Octobre 1926): 5.
  • A. Bailly, “Du réel à l’irréel ou petit essai sur l’individualisme équilibré,” L’En dehors 5 no. 91/92 (début Octobre 1926): 5.
  • [“C’est un homme de ma compagnie…”], L’En dehors 5 no. 91/92 (début Octobre 1926): 5.
  • E. A., “A ceux qui nous aiment,” L’En dehors 5 no. 91/92 (début Octobre 1926): 6.
  • A. Scott, “Tucker et les illégalistes,” L’En dehors 5 no. 91/92 (début Octobre 1926): 6.
  • Emilio Gantz et E. Armand, “Grandes prostituées et fameux libertins,” L’En dehors 5 no. 91/92 (début Octobre 1926): 6-7.
  • “Parmi ce qui se publie : Chapoton : Seul, tout seul, contre tous sans exception,” L’En dehors 5 no. 91/92 (début Octobre 1926): 7.
  • E. A., “Parmi ce qui se publie : Congrès Sincériste International,” L’En dehors 5 no. 91/92 (début Octobre 1926): 7.
  • “Parmi ce qui se publie : L’Iniziazione Individualista Anarchica,” L’En dehors 5 no. 91/92 (début Octobre 1926): 7.
  • E. Armand, “Vers faciles,” L’En dehors 5 no. 91/92 (début Octobre 1926): 8. [vers]
  • “Trois mots aux amis,” L’En dehors 5 no. 91/92 (début Octobre 1926): 8.
  • “Où l’on se retrouve, où l’on discute,” L’En dehors 5 no. 91/92 (début Octobre 1926): 8.
  • Anatole Gorelik, “Le mouvement ouvrier et les anarchistes,” L’En dehors 5 no. 93/94 (fin Octobre 1926): 1-2.
  • François Delaterre, E. Armand, “Du pluralisme en amour,” L’En dehors 5 no. 93/94 (fin Octobre 1926): 3.
  • Dr. Axel Robertson Proschowsky et Marius Jean, “Le combat contre la jalousie et l’exclusivisme en amour,” L’En dehors 5 no. 91/92 (début Octobre 1926): 3.
  • E. A., “A ceux qui nous aiment,” L’En dehors 5 no. 91/92 (début Octobre 1926): 3.
  • Théo Varlet, “Variétés : En buvant l’Asti,” L’En dehors 5 no. 91/92 (début Octobre 1926): 4.
  • F. Kraemer, “L’anarchisme associationniste,” L’En dehors 5 no. 91/92 (début Octobre 1926): 4.
  • L. Barbedette, “Contre l’unité,” L’En dehors 5 no. 91/92 (début Octobre 1926): 4.
  • E. Armand, “Que l’autumne est doux cette année…,” L’En dehors 5 no. 93/94 (fin Octobre 1926): 4.
  • E. Armand, “Notre point de vue,” L’En dehors 5 no. 93/94 (fin Octobre 1926): 5.
  • Pierre Bonniel, E. Armand, “Réflexions sur les propagandistes,” L’En dehors 5 no. 93/94 (fin Octobre 1926): 5-6.
  • J. William Lloyd, “En marge des compressions sociales : Une lettre de Taïti,” L’En dehors 5 no. 93/94 (fin Octobre 1926): 6.
  • E. Armand, “Les Individualistes, l’attentat individuel et l’ « attentateur »,” L’En dehors 5 no. 93/94 (fin Octobre 1926): 6. [“Initiation” XI, §122]
  • Emilio Gantz et E. Armand, “Grandes prostituées et fameux libertins: De Sade et sadisme,” L’En dehors 5 no. 93/94 (fin Octobre 1926): 6-7.
  • Ixigrec, “Parmi ce qui se publie : A Daudé-Bancel : La réforme agraire en Russie,” L’En dehors 5 no. 93/94 (fin Octobre 1926): 7.
  • Gabriel, [“C’est celui qui a « réussi »…”], L’En dehors 5 no. 93/94 (fin Octobre 1926): 7.
  • André Cauchois, “Solitude,” L’En dehors 5 no. 93/94 (fin Octobre 1926): 8. [verse]
  • E. A., “Trois mots aux amis : A un anonyme,” L’En dehors 5 no. 93/94 (fin Octobre 1926): 8.
  • E. A., “Trois mots aux amis : A plusieurs,” L’En dehors 5 no. 93/94 (fin Octobre 1926): 8.
  • “Où l’on se retrouve, où l’on discute,” L’En dehors 5 no. 93/94 (fin Octobre 1926): 8.
  • L’en dehors, “Pour la dernière fois,” L’En dehors 5 no. 95/96 (15 Novembre 1926): 1-2.
  • Ixigrec, “Opinions : Peut-on établie une morale sexuelle rationnelle?,” L’En dehors 5 no. 95/96 (15 Novembre 1926): 2.
  • Pol Manylha, “Chanson,” L’En dehors 5 no. 95/96 (15 Novembre 1926): 2. [verse]
  • Sakountala, “Le bonheur individuel,” L’En dehors 5 no. 95/96 (15 Novembre 1926): 3.
  • Pervenche, “Bavardage,” L’En dehors 5 no. 95/96 (15 Novembre 1926): 3.
  • Hermann Sterne, “Variétés : Le cauchemar,” L’En dehors 5 no. 95/96 (15 Novembre 1926): 4.
  • A. Bailiff, “Travail et individualisme,” L’En dehors 5 no. 95/96 (15 Novembre 1926): 4-5.
  • Axel Robertson Proschowsky, “Comment éviter les maladies vénériennes,” L’En dehors 5 no. 95/96 (15 Novembre 1926): 5.
  • Gabriel, [“Sale bête, qui saute sur la table…”], L’En dehors 5 no. 95/96 (15 Novembre 1926): 5.
  • E. Armand, “Rêverie,” L’En dehors 5 no. 95/96 (15 Novembre 1926): 5. [verse]
  • E. A., “A ceux qui nous aiment,” L’En dehors 5 no. 95/96 (15 Novembre 1926): 6.
  • Emilio Gantz et E. Armand, “Grandes prostituées et fameux libertins: De Sade et sadisme,” L’En dehors 5 no. 95/96 (15 Novembre 1926): 6-7.
  • E. Armand, “Le combat contre la jalousie,” L’En dehors 5 no. 95/96 (15 Novembre 1926): 7.
  • Pierre Leroux, “Pourquoi on s’acharne contre les campagnes de l’en dehors,” L’En dehors 5 no. 95/96 (15 Novembre 1926): 7.
  • E. Armand, “Parmi ce qui se publie : Richard Hope : The Love Letters of an Anarchist,” L’En dehors 5 no. 95/96 (15 Novembre 1926): 7. [followed by note on censorship of Spanish edition by Armand]
  • L’en dehors, “A nos lecteurs,” L’En dehors 5 no. 95/96 (15 Novembre 1926): 8.
  • L’en dehors, “Trois mots aux amis : Lecoin,” L’En dehors 5 no. 95/96 (15 Novembre 1926): 8.
  • “Où l’on se retrouve, où l’on discute,” L’En dehors 5 no. 95/96 (15 Novembre 1926): 8.
  • E. Armand, “Faut-il attendre « la perfection »?,” L’En dehors 5 no. 97 (début Décembre 1926): 1-2.
  • L’en dehors, “A ceux qui nous aiment,” L’En dehors 5 no. 97 (début Décembre 1926): 2.
  • Raoul Odin, “Jeunes et vieux,” L’En dehors 5 no. 97 (début Décembre 1926): 2.
  • Clément Duval, “Les souvenirs autobiographiques de Clément Duval,” L’En dehors 5 no. 97 (début Décembre 1926): 4.
  • Federica Montseny, “L’esthétique et l’originalité dans la littérature,” L’En dehors 5 no. 97 (début Décembre 1926): 4-5.
  • Jo Labadie, “Différents visages de l’individualisme anarchiste : L’anarchisme, ce qu’il est et ce qu’il n’est pas,” L’En dehors 5 no. 97 (début Décembre 1926): 5.
  • E. Armand, “Le désert,” L’En dehors 5 no. 97 (début Décembre 1926): 5. [verse]
  • A. Bailly et E. A., “A la lueur de ma bougie,” L’En dehors 5 no. 97 (début Décembre 1926): 5.
  • Emilio Gantz et E. Armand, “Grandes prostituées et fameux libertins,” L’En dehors 5 no. 97 (début Décembre 1926): 6-7.
  • E. A., et al, “Le combat contre la jalousie,” L’En dehors 5 no. 97 (début Décembre 1926): 7.
  • Marius Jean, “Vivre sa vie,” L’En dehors 5 no. 97 (début Décembre 1926): 7.
  • E. A., “Parmi ce qui se publie : Theo Varlet : Poems; Quatorze sonnets,” L’En dehors 5 no. 97 (début Décembre 1926): 7.
  • E. A., “Trois mots aux amis,” L’En dehors 5 no. 97 (début Décembre 1926): 7. [multiple responses; errata for “Le cauchemar”]
  • “Où l’on se retrouve, où l’on discute,” L’En dehors 5 no. 97 (début Décembre 1926): 8.
  • Ixigrec, “Opinions : Peut-on établie une morale sexuelle rationnelle?,” L’En dehors 5 no. 98 (fin Décembre 1926): 2.
  • Yvonne Estassy, “Saute Barnut ! Conte vécu de Noël,” L’En dehors 5 no. 98 (fin Décembre 1926): 3.
  • Camille Spiess, “Aphorismes,” L’En dehors 5 no. 98 (fin Décembre 1926): 3.
  • Un Anarchiste Bolchevisant, lecteur de «l’en dehors », “En guise d’epilogue,” L’En dehors 5 no. 98 (fin Décembre 1926): 3.
  • L. Barbedette, “Paresse intellectuelle,” L’En dehors 5 no. 98 (fin Décembre 1926): 3.
  • Sansnom, “Vivre : Aimer,” L’En dehors 5 no. 98 (fin Décembre 1926): 5.
  • E. Armand, “Notre point de vue: Au gui l’an neuf,” L’En dehors 5 no. 98 (fin Décembre 1926): 5.
  • E. A., “A ceux qui nous aiment,” L’En dehors 5 no. 98 (fin Décembre 1926): 6.
  • [“Notre ami Meniconi Fioravante…”], L’En dehors 5 no. 98 (fin Décembre 1926): 6. [Italian translator of “Initiation” imprisoned]
  • Emilio Gantz et E. Armand, “Grandes prostituées et fameux libertins: De Sade et sadisme,” L’En dehors 5 no. 98 (fin Décembre 1926): 6-7.
  • Ovide Ducauroy, “La pensée saine est toujours sereine,” L’En dehors 5 no. 98 (fin Décembre 1926): 7.
  • Ixigrec, “Parmi ce qui se publie : Andreas Latzko : La Marche Royale,” L’En dehors 5 no. 98 (fin Décembre 1926): 7.
  • E. A., “Trois mots aux amis : Solano PAlacio,” L’En dehors 5 no. 98 (fin Décembre 1926): 7.
  • “Où l’on se retrouve, où l’on discute,” L’En dehors 5 no. 98 (fin Décembre 1926): 8.

Selected Translations:

ROLANDO, GIOVANNI, GHIORLANDO, etc. — I agree with you that it is unacceptable that such things take place. My specific point of view is this: I do not accept that when we accuse a given human being, whose conceptions are hostile or repugnant to us, we do not act toward them with all appropriate precautions and on the basis of irrefutable evidence. I claim it for my most bitter opponent as well as for myself. — E. A.


Charles-Auguste Bontemps : Ton Cœur et ta Chair (Editions de l’Epi). A curious, instructive, healthy work, devoid of reluctance, sharply reasoned, in which we find, constructed, discussed, amplified, and sometimes sugar-coated, the sexualist theories that we expound and defend here in l’en dehors. These differences do not prevent Ton Cœur et ta Chair from being a good and beautiful book of propaganda. You should read it. I like the style and there again Ch.-A. Bontemps does not show himself like the others. What a pleasure, in these times of platitude, to stumble upon “originality”! (10 fr. 50 taken from our offices. — E. A.


MARIETTE. — I have not said that “amorous camaraderie” was an achievement within reach of all understandings or all intelligences. We must shake off the muck of hereditary prejudices with which good husbands and good wives have dressed their spouses. And, you know, it’s worse than the Augean stables, that clean-up. — E. A.

LANGLOIS. — I am for Prometheus against Zeus, for Satan against God, for Don Juan against the Husband because I am for Dynamism against Stasis [Statism], for the Unprecedented against Routine, for Today against Yesterday, for the Pupil against the Master. — An « En-dehors »


Individualism consists of doing what you want and letting others do what they want. (G. de Lacaze-Duthiers.)


There is some sadness in considering that it takes a tremendous amount of effort to achieve small results. Regardless, let’s make the effort, even if it must be sterile! (G. de Lacaze-Duthiers.)


Georgette Ryner : Dans la Ronde Eternelle. — This is work suitable for examination at leisure, and that’s what we will do.


What is to be deplored is not that authority acts without taking individual freedom into account, it is that individuals allow it to be done. That tops everything!


There are very few sincere people. Either people praise you stupidly, or they badmouth you carelessly. But the truth never issues from their mouths.


Martielli. – It seems that poor Enzo de Villafiore has been arrested seven times during the month of May. They apprehend him, we keep him for 2, 3, 4 days, then release him, only to lock him up again the next day. He can no longer find a defender to take care of him and receive him at his home exposes him to searches, etc. Well, that’s what he writes to me. Of course, I didn’t go there to look. — E. A.


— These good sidis, sober, undemanding workers, submissive to their boss…

But what amazes me about you is that you never invite these elite men to your table and grant them the hand of your daughters!

— o —

— Ah! if the beasts could speak! Isn’t it better? When we see all the harm done by languages and the confusion generated by expressions with ambiguous meanings!


— Laziness? Gluttony? Wickedness? Words. There are neither the lazy, nor the greedy, nor the wicked, but the vanquished, the sick and the rebels.

— o —

— While the true intellectual, the thinker, the artist, the inventor, the scientist needs to focus their intellectual faculties on what they are studying, it is these individuals who still have the greatest material concerns. — Gabriel.


ERRICO DEL GARGANO. — We are not nihilists, but individualists, anarchists and associationists. It’s not the same thing at all. We do not interfere in the associations that others create and we want to be allowed to associate ourselves for purposes that seem interesting to us, free from any authoritarian interference. We don’t want to force anyone into our associations, either. Let everyone do their job according to their temperament and all will be well, without hindering the work of others.

Instead of arguing and criticizing those who want to accomplish, nihilists of your kind would do better to attack bourgeois institutions. Criticism is easy; realization is less so. — E. A.


— Is unhappiness necessary to become thoughtful and good? The force-fed, the pleasure-seeker no longer have a heart or brain … So? On the day when society allows everyone to be self-sufficient, to be happy, will we rapidly become indifferent and cretinous? — Gabriel.


Chapoton, weaver at Calvaire, St.-Rambert-sur-Loire (Loire), publishes a circular entitled “Alone, all alone, against all without exception” and expresses the intention of publishing a monthly popular organ “devoted exclusively to rough ideals, trials and projects for immediate practical realization.


Chanvalon. — We insinuate nothing against the Bolsheviks. We demonstrate that there is no point of contact between their conduct and that of our sort of anarchists. And we do that, on the contrary, in a very open manner.


M. Roche, Perret. — It is obvious that a manifestation of love is not synonymous “in itself” with a coital manifestation.


Liberty is Life

Life is movement: and we live as a direct result of our internal and external movement: he who stops dies, death is the sanction of the stop. The right to life implies the right to liberty, for it is only on the freedom and the power and direction of our movement from nature that our life depends, for we live only by virtue of the struggle that we maintain against it—a struggle without truce or rest, for if we rest, if we cease to struggle for a single moment, we succumb and we are annihilated instantly. Man, the most perfect part of Nature, sustains a duel with it, a duel to the death, for he lives only to master it. This is why those who deprive him of his freedom deprive him of the conditions of struggle; that is why those who lock him up or deprive him of communications take his life, kill him. This is why it is rational that to live without freedom is to vegetate as an undead. The slave, the serf, the subject, the proletarian who wants to conquer his emancipation is the living dead who rises to conquer life. — P. GENER.


It is the one who has “succeeded” who tells others that the word “impossible” is not French and that “when we want, we can.” — Gabriel


Dirty beast, that jumps on the table and ceaselessly asks for food. What a good beast is this one, which at least never demands anything!

But the “dirty beast” still gets a few mouthfuls of meat and bread, while the “good beast”, so peaceful, generally goes without. — Gabriel.


Our friend Meniconi Fioravante, from Milan – the translator of “The Anarchist Individualist Initiation” — has just been sentenced to three years of “domicilio coatto.” And he is not the only anarchist individualist in his circumstances. Are we right or wrong to write that good camaraderie is essential between the comrades, without distinction of tendency or group, mode of existing or of realization, and each remaining on their own terrain? Despite the distributors of certificates of anarchist unity? Against them, if they oppose it?

Solitude

Marcher seul sur la grand’route des hommes, c’est porter en soi toutes les peines et les douleurs gagnées dans les combats où toujours les faquins, les tyrans et les flagorneurs restent victorieux.

Ne plus vouloir se mêler à la foule traitresse et aveulie, ce n’est point ne plus vouloir affirmer sa « puissance », mais orienter son être vers un but plus lumineux et plus grandiose.

Seul, — sans jamais renier les quelques bienfaits reçus dans la dure bataille qu’est la vie — l’Individu continue son chemin en ayant comme armes de défense ces trois grandes choses : le courage, la sensibilité et la méditation.

Le grand solitaire répondra toujours présent à l’appel lancé par ses frères de lutte, c’est-à-dire quand les indomptés et les indomptables seront chancelants, il saura — avec l’aide de son cœur toujours riche d’émotions et son cerveau toujours avide de conquêtes subjectives — les aider à franchir le pénible moment où tout être tente de perdre son équilibre.

Dans la solitude, l’individu n‘abandonne pas ces principes, il les renforce tout au contraire jusqu’à l’extrême, afin de se sentir lui intensivement. Son scepticisme social n’a rien à voir avec le scepticisme des dandys extérieurs et des lâches qui ne savent que prendre sans jamais donner ; il est la digne représentation des rancœurs, de l’amertume et de la mélancolie.

Savoir et pouvoir résister à toutes les secousses de la solitude, c’est se forger une âme altière et se construire un sensorium capable d’enregistrer tous les faits objectifs au maxima.

Solitude ?… rempart des caractères bien trempés et des cœurs généreux, je t’aime parce qu’à ton contact l’individu peut se hisser jusqu’aux plus hauts sommets de la Pensée sans jamais pour cela abandonner l’utile action qui déroute et les bluffeurs et les faiblards. — A. Bailly

Solitude

To walk alone on the high road of men is to carry within oneself all the sorrows and pains won in the combats where always the knaves, the tyrants and the sycophants remain victorious.

No longer wanting to mingle with the treacherous and debilitated crowd is not a matter of no longer wishing to assert one’s “power,” but of orienting one’s being towards a brighter and more grandiose goal.

Alone, — without ever denying the few benefits received in the hard battle of life — the Individual continues on their way with these three great things as their weapons of defense: courage, sensitivity and meditation.

The great loner will always respond to the call made by their fellows in struggle. When the untamed and the untameable are tottering, they will know — with the help of a heart always rich in emotions and a brain always eager for subjective conquests — to help them get through the painful moments when any being may lose their balance.

In solitude, the Individual does not abandon these principles. On the contrary, they accentuate them to the extreme, in order to feel themselves intensely. Their social skepticism has nothing to do with the skepticism of dandies (on the outside) and cowards who only know how to take without ever giving; it is the worthy representation of resentment, bitterness and melancholy.

To know and to be able to resist all the shocks of loneliness is to forge a haughty soul and build a sensorium capable of recording all objective facts as much as possible.

Solitude?… Bulwark of strong characters and generous hearts, I love you because through contact with you the individual can rise to the highest peaks of thought without ever abandoning the useful action that disconcerts the bluffers and the weaklings. — A. Bailly

About Shawn P. Wilbur 2562 Articles
Independent scholar, translator and archivist.

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*


This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.