Œuvre Internationale des Editions anarchistes, “To the Anarchists of all Nations” (1924)

Aux Anarchistes de tous les pays

L’Anarchisme est essentiellement international.

Tou te manifestation de propagande anarchiste : par la parole, par l’écrit, par l’action devrait donc avoir un retentissement mondial et une portée universelle.

Dans la pratique, il n’en est pas ainsi et il en résulte que les anarchistes ne sont au courant que du mouvement et de l’action anarchiste dans le pays qu’ils habitent et qu’ils sont peu, mal, ou même pas du tout renseignés sur ce qui se passe dans les autres pays.

Une des raisons qui causent ce regrettable état de choses — et ce n’est pas la moindre — c’est la diversité des langues.

La littérature anarchiste est déjà abondante ; elle est appelée à prendre une importance de plus en plus considérable dans le mouvement philosophique et social qui prépare une société de Justice, de Bien-Etre et de Liberté.

Par malheur, le journal, la brochure, le livre écrits en telle langue ne sont profitables qu’à ceux qui comprennent cette langue et, fût-il un chef-d’œuvre de clarté, de logique et de profondeur, tel volume édité en telle langue : français, italien, espagnol, anglais, allemand, russe, etc. ne peut éduquer que ceux qui lisent cette langue.

Il y a là, c’est évident, une très fâcheuse lacune qu’il est indispensable et urgent de combler.

* * *

Un groupe de militants anarchistes a pris la résolution de combler cette lacune, par la fondation d’une œuvre spéciale qui prend pour titre :

« Œuvre Internationale des Editions anarchistes.»

Cette œuvre se propose :

1° d’éditer, dans les langues où elles n’ont pas encore été traduites, les œuvres les plus remarquables — au point de vue propagande — qui ont déjà paru ;

2° d’assurer l’édition, en plusieurs langues, des œuvres à paraître ;

3° de répandre partout les ouvrages : livres, brochures, manifestes, documents de toute nature intéressant la propagande mondiale.

4° de rassembler et de classer avec méthode, sur un plan d’ensemble, tous les écrits et les faits ayant un caractère et un but de propagande anarchiste, de manière à former une sorte d’encyclopédie anarchiste de la plus haute utilité.


Chers Camarades,

Ce manifeste a pour but de porter à la connaissance des anarchistes de tous les pays la bonne nouvelle de la création de cet organisme de propagande internationale.

Sa première manifestation d’existence consiste à adresser son salut fraternel aux compagnons de partout et à leur demander de se mettre en rapports avec le groupe fondateur afin que, dans le plus bref délai, soient établis, entre ce groupe et les anarchistes de toutes les langues, des relations qui, par la suite, devront être de plus en plus régulières et étroites.

Pour le groupe fondateur.

Italie : Hugo-Trene, Auro d’Arcola, Virgilio Gozzoli.
Espagne : Leandro Olmedo, Juan Bueno.
Pologne: Walechi Jan, Varsovie.
Bulgarie : Iacif.
France: Sébastien Faure, Férandel.
Langues Juives : Schonlin.
Russie : Sasha Peter, G. Wagend.

La correspondance doit être adressée à Férandel, 14, Rue du Repos, Paris.

To the Anarchists of all Nations

Anarchism is essentially international.

Every manifestation of anarchist propaganda—by speech, by writing, by action—must therefore have a global impact and a universal significance.

In practice, this is not the case and, as a result, anarchists are only informed about anarchist movement and action in the countries where they live and are little, badly or even completely uneducated about what happens in other countries.

One of the causes of this regrettable state of things — and it is not the least of them — is the diversity of languages.

Anarchist literature is already abundant; it is destined to take on an increasingly considerable importance in the social and philosophical movement that prepares a society of Justice, Well-Being and Liberty.

Unfortunately, a newspaper, pamphlet or book in a particular language is profitable only to those who understand that language and, though it might be a masterpiece of clarity, logic and depth, a volume published in one language—French, Italian, Spanish, English, German, Russian, etc.—can only educate those who read that language.

That is, obviously, a very unpleasant shortcoming, which it is indispensable and urgent to rectify.

 * * *

A group of anarchist militants has resolved to fill that gap, through the establishment of a special work that takes for its title:

“Œuvre Internationale des Editions anarchistes.”

This endeavor intends:

1. to publish, in the languages to which they have still not been translated, the most remarkable works — from the point of view of propaganda — that have already appeared;

2. to insure the publication, in several languages, of works yet to appear;

3. to spread everywhere works — books, pamphlets, manifestos, documents of every sort — of interest for the global propaganda.

4. to gather and classify methodically, according to a master plan, all the writings and facts relating to anarchist propaganda, so as to form a sort of anarchist encyclopedia of the greatest utility.


Dear Comrades,

This manifesto aims to bring to the attention of anarchists in all countries the good news of the creation of this international propaganda organization.

The first manifestation of its existence consists of sending its fraternal greetings to the compagnons everywhere and asking them to contact the founding group, so that, in the shortest period of time, there can be established, between this group and anarchists of all languages, relations that should later become more and more harmonious and close.

For the founding group.

Italy : Hugo-Trene, Auro d’Arcola, Virgilio Gozzoli.
Spain : Leandro Olmedo, Juan Bueno.
Poland: Walechi Jan, Varsovie.
Bulgaria: Iacif.
France: Sébastien Faure, Férandel.
Jewish Languages : Schonlin.
Russia: Sasha Peter, G. Wagend.

The correspondence should be addressed to Férandel, 14, Rue du Repos, Paris.

About Shawn P. Wilbur 2030 Articles
Independent scholar, translator and archivist.